Sortie nocturne.

Après s’être inscrit sur un billboard du darknet nous sommes entrés en contact avec underdigger qui nous a proposé d’aller dans la cavité discrète du Gard moyennant 500 euros en petites coupures usagées, somme que Jean Vincent s’est empressé d’aller retirer de son livret A …

Après s’être fait confisqué nos GPS et avoir été obligé de mettre un bandeau sur les yeux il nous y a amené. Inutile de me demander où c’est je n’en ai malheureusement aucune idée !

Coté technique : photos de nuit prises avec mon téléphone. Éclairage alimenté par 4 piles LR06. Cadrage : mes yeux. Décors : mère nature. Modèles : Agence SCSP.


Mise à jour du site du CDS30

Pour les retardataires, et pour ceux qui ne sortent jamais de leurs trous, il y a eu une mise à jour du site du CDS30 ( comité départemental de spéléo du Gard )

Vous trouverez ( notamment ) les informations du caussenard 2019 :
https://www.cds30.fr/28eme-rassemblement-des-speleologues-caussenards/

Ainsi que la page  » en cas d’accident  » avec les numéros de téléphones indispensables à avoir avec soi lors de la pratique spéléo dans le Gard
https://www.cds30.fr/en-cas-d-accident

Pour info, les réunions de l’association SCSP d’Alès reprennent dès septembre.

Vente du livre Païolive Souterrain

L’association dispose de plusieurs exemplaires à la vente du fantastique livre Païolive Souterrain de Michel Chabaud. Si vous êtes intéressé par son acquisition n’hésitez pas à contacter notre association. Non seulement le livre est très bien réalisé mais en plus vous nous aiderez dans les différentes activités que nous entreprenons.

Nous avons aussi à la vente des exemplaires du Tome 2 de Cavités majeures de Méjannes-le-clap.

Réunion du jeudi 12/04

C’était hier, mais rassurez vous il y en aura une autre dans un mois !

Sujets abordés dans le désordre : Présentation de l’association et de ses activités à Paul (aiguillé par Jean-Vincent), Caussenard, grotte de la Toussaint, plongée, sentier karstique vers Méjannes le Clap, Vialas, désobstruction, sorties, inventaire de la grotte Callisto par la DRAC, mais aussi OMS, salle d’escalade à Alès, finances de l’association, assurances, bibliothèque de l’association et certainement d’autres trucs car je n’ai pas toujours été très attentif, mais ce n’est pas grave Manuella va se charger du compte-rendu !

Grotte Callisto !

Ce vendredi, levé bien trop tôt je décidais d’aller voir dans les collines vers ******* si j’y étais. Après moultes griffades et branches dans les yeux je renonçais. J’allais rejoindre le ruisseau au fond du valat pour retourner à la civilisation et ses malheurs.

Sautant une faïsse, je fus attiré par… Par je ne sais quoi. Me penchant, je découvris sous les rochers un petit trou qui semblait se prolonger quelque peu. Je décidai de gratter, j’avais une intuition.
Prévenant Erwan je rentrais me sustenter.

En début d’après-midi ce renfort nous permit de bouger quelques dizaines de kilos de pierre de faire apparaitre un orifice, de l’élargir et de finalement s’y engager, Erwan en premier, je le suivi.
Dans la cavité quelques métas, de nombreuses scutigères, 3 grands rhinolophes, un mur bâti, un crâne et un fémur humain… Rien que de très normal… Attendez, quoi ? des restes humains ?

Emus nous ressortons et rebouchons maladroitement le trou.
Le dimanche, sous la pluie, Manuella me rejoignit pour quelques mesures en vue d’une première topographie sommaire.
Le soir même je prévenais Michel qui se déplaça dès le lendemain, Erwan se joignit à nous. Il confirma que la grotte était encore inconnue et son intérêt archéologique, le soir même la DRAC était prévenue.

J’ai nommé la grotte Callisto, du prénom de ma fille, d’une nymphe grecque et du 4ème satellite de Jupiter.

Clément

Grotte des camisards de Rochegude

Vendredi je suis allé avec Jean-Vincent à Rochegude voir la grande grotte des camisards. Sur le chemin nous sommes tombés sur une autre grotte avec un mur au niveau de son entrée, De retour chez moi, j’ai ressorti le livre de claude Viala mais elle n’y était pas répertoriée… nous n’en saurons pas plus dommage.

PS : Son livre de 2005 est disponible pour 10 euros à la librairie Jean Calvin à Alès appelez avant pour confirmer (par contre si vous chercher le livre des cavités majeures de Méjannes le clap ou celui de du bois de Païolive il faut s’adresser directement à l’association )