Test technique intégration visite 360.

360°

Sortie aven des Pèbres – janv 2024

Philippe a proposé une sortie à l’aven des Pèbres sur le WhatsApp de l’association, j’en ai profité pour m’incruster, il m’a ajouté dans une groupe WhatsApp où le rendez vous a été fixé et les topos échangées.


C’est le jour J

Une fois le petit groupe réuni, on se prépare et passe en revue le matériel, j’ai eu l’impression d’un show room de quincaillerie spéleo, chacun avait ramené ses petits accessoires, certaines pièces semblaient sorties du musée du matériel spéléo d’autres plutôt high tech.

Une voiture était garée avant que nous arrivions sur place, et comme on s’en était douté la grotte était déjà équipée.

Pas de problème pour nos équipeurs, ils ont tout mis en double, et sont partis en éclaireurs, le groupe s’est donc scindé en deux. Je suis resté avec Jo, Matéo et Pascal, notre progression était plus lente dans le toboggan glissant, la multitude de cordes en place pouvait nous faire penser à un remake de spider man façon série B.

Une fois arrivé au niveau d’un petit passage remontant avec une corde à nœud nous avons croisé, les deux vacanciers/spéléos qui remontaient. Leurs vacances touchaient leur fin mais demain ils avaient rendez vous avec des gens de la Essecésspé pour visiter la grotte de la Toussaint. Ils en avaient de la chance.

Nous nous séparons, et poursuivons notre progression. Nous arrivons enfin dans la grande salle, de grand volumes de belles colonnes, nous nous attardons ( un peu trop ), faisons des photos en descendant il y a un peu de gaz certains sont plus sensibles que d’autres.

Nous commençons la montée qui mène au grand chaos et au petit théatre mais Philippe, son frère et je-ne-sais-plus-son-prénom sont sur le retour. Nous rebroussons notre chemin, l’heure était déjà avancée.

Nous sortons il fait nuit c’est normal pour la saison, il y a plusieurs chemins on hésite, avec Pascal pour plaisanter on propose à Matéo de se séparer et qu’il prenne le chemin ou il y a une croix jaune, mais il est resté avec nous.

Le reste de la folle équipée nous retrouve aux voitures. Tout le monde est content de cette sortie, on se change et détricote les cordes, c’est une farandole de nœuds, nœud de fusion, de chaise, nœud de Mickey, tout y est.

Une fois chez moi je consulte mon téléphone. Le groupe temporaire sur WhatsApp est en ébullition de nombreuses photos s’échangent… ainsi que des remerciements pour ce superbe après-midi passée sous terre.

Merci à tous.

Note :
– Gardez votre casque sur la tête ( et bien attaché )
– Une corde est tonchée juste avant la main courante qui donne accès au réseau haut.