Commande de livre(s)

Ce deuxième numéro des Cahiers de Païolive apparaît comme beaucoup plus qu’un recensement des cavités d’une zone limitée. S’il est volumineux c’est qu’il a pris le parti d’entrer dans les détails. Avec ce regard sur les cavités, c’est une troisième dimension de Païolive qui est manifestée: sa profondeur. L’association dispose de plusieurs exemplaires à la vente du fantastique livre Païolive Souterrain de Michel Chabaud. Coédition SCSP/CHABAUD.

Tome 1 – format Numérique uniquement

L’association a publié deux livres de référence sur les cavités de Méjannes le Clap, qui sont devenues des classiques. On y trouvera 39 cavités décrites avec topographies et 4 TGT (très grande topos) entre autres. Le Tome I numérique est livré avec le Tome II papier & numérique.

Merci de télécharger le formulaire pour pouvoir le remplir. Il y a une notice d’emploi en seconde page.

Test technique intégration visite 360.

360°

Gouffre des Espélugues à Dions ( suite )

Vu la photo sur le WhatsApp de l’association et tombé dessus sur twitter alors je partage.

Sortie aven des Pèbres – janv 2024

Philippe a proposé une sortie à l’aven des Pèbres sur le WhatsApp de l’association, j’en ai profité pour m’incruster, il m’a ajouté dans une groupe WhatsApp où le rendez vous a été fixé et les topos échangées.


C’est le jour J

Une fois le petit groupe réuni, on se prépare et passe en revue le matériel, j’ai eu l’impression d’un show room de quincaillerie spéleo, chacun avait ramené ses petits accessoires, certaines pièces semblaient sorties du musée du matériel spéléo d’autres plutôt high tech.

Une voiture était garée avant que nous arrivions sur place, et comme on s’en était douté la grotte était déjà équipée.

Pas de problème pour nos équipeurs, ils ont tout mis en double, et sont partis en éclaireurs, le groupe s’est donc scindé en deux. Je suis resté avec Jo, Matéo et Pascal, notre progression était plus lente dans le toboggan glissant, la multitude de cordes en place pouvait nous faire penser à un remake de spider man façon série B.

Une fois arrivé au niveau d’un petit passage remontant avec une corde à nœud nous avons croisé, les deux vacanciers/spéléos qui remontaient. Leurs vacances touchaient leur fin mais demain ils avaient rendez vous avec des gens de la Essecésspé pour visiter la grotte de la Toussaint. Ils en avaient de la chance.

Nous nous séparons, et poursuivons notre progression. Nous arrivons enfin dans la grande salle, de grand volumes de belles colonnes, nous nous attardons ( un peu trop ), faisons des photos en descendant il y a un peu de gaz certains sont plus sensibles que d’autres.

Nous commençons la montée qui mène au grand chaos et au petit théatre mais Philippe, son frère et je-ne-sais-plus-son-prénom sont sur le retour. Nous rebroussons notre chemin, l’heure était déjà avancée.

Nous sortons il fait nuit c’est normal pour la saison, il y a plusieurs chemins on hésite, avec Pascal pour plaisanter on propose à Matéo de se séparer et qu’il prenne le chemin ou il y a une croix jaune, mais il est resté avec nous.

Le reste de la folle équipée nous retrouve aux voitures. Tout le monde est content de cette sortie, on se change et détricote les cordes, c’est une farandole de nœuds, nœud de fusion, de chaise, nœud de Mickey, tout y est.

Une fois chez moi je consulte mon téléphone. Le groupe temporaire sur WhatsApp est en ébullition de nombreuses photos s’échangent… ainsi que des remerciements pour ce superbe après-midi passée sous terre.

Merci à tous.

Note :
– Gardez votre casque sur la tête ( et bien attaché )
– Une corde est tonchée juste avant la main courante qui donne accès au réseau haut.

La vidéo de la fête des 60 ans de l’association à la grotte de Trabuc.

Les membres actifs et les anciens membres de l’association se sont retrouvés à la grotte de Trabuc à Mialet dans le Gard pour fêter cet anniversaire.

En plus des petits fours, présentations pour certains et retrouvailles pour d’autres, une topographie historique à été remise à la directrice de Trabuc.

– La vidéo a été réalisée par Pascal.E .

Les 60 ans de la SCSP fêtés à la grotte de Trabuc.

Grotte des cerisiers La Vabreille – commune de Saint-Martin-de-Valguagues

Parfois il suffit d’un petit trajet pour faire un grand voyage. Un voyage dans le temps, pour qui veut se documenter et qui trouve les documents !

Michel.W ( encore lui ! ) avait pointé une petite cavité sur Vmap nommée grotte du cerisier.

Premièrement le nom est sympa, Saint-Martin-de-Valguagues est tout proche, il y a des indications pour la trouver facilement, il est précisé “Important remplissage sépulcral de l’âge du bronze fouillé autour de 1960.” Et il y a une topo avec un petit point d’interrogation.

De quoi éveiller ma curiosité.

Lors d’un aller-retour entre Alès et la grand combe je suis allé repérer l’entrée.

Après avoir été dans la grotte j’ai ressenti une petite déception, concernant les restes de l’âge de bronze je n’ai rien repéré. Il y a bien un aménagement extérieur de l’entrée de type faïsse mais c’est tout. La grotte est petite, un peu fréquentée, certainement par les jeunes du coin, pas de courant d’air, le point d’interrogation est quasi au niveau de la surface, et si suite il y a elle se ferait à l’extérieur, une traversée pour une grotte si petite n’aurait pas d’intérêt…

L’intérêt particulier pour cette grotte, m’est venu après avoir trouvé un document que je vous laisse découvrir :

En plus des poteries pendeloques et silex ils ont trouvé une molaire de rhinocéros tichorhinus ( rhinocéros laineux ) ce qui date cette trouvaille à plus de 10000 ans.

Si vous souhaitez continuer l’enquête sur les pièces récupérées lors des fouilles de 1960 dans la grotte des cerisiers il suffit de se rendre au musée du colombier à Alès.

Vous pourrez avoir d’autres éléments de l’occupation de certaines grottes de la région, et voyager dans le temps lors de vos prochaines visites souterraines !