Mémo pour la détermination des chauves-souris en hiver

Je me permets de diffuser ce document car il est précisé « Toute traduction, adaptation à d’autres régions géographiques, utilisation ou reproduction dans un contexte d’étude des chauves-souris est vivement encouragée. »

Groupe de travail « chauves-souris » de l ’ asbl Natagora

Source, Perte, Exsurgence et Émergence

POINTS GPS : Données CDS30
DÉFINITIONS et TEXTES : de Wikipédia
CARTE GOOGLEMAPS et mise en page : SCSP

Une exsurgence (du latin surgere qui signifie « se lever ») est l’exutoire d’écoulements souterrains qui proviennent de l’infiltration des eaux de pluies.

Ne pas confondre les mots « exsurgence » (avec un « s » après le « x ») et « exurgence ».
Le mot « exurgence », souvent employé à tort, suggère une sortie d’eau « puissante » ou « avec force ». Le mot « exurgence » n’est qu’occasionnellement employé dans des textes spécialisés d’hydrographie.
Il abonde, parfois d’une façon abusive, dans les rapports des spéléologues.

L’exsurgence se distingue de la résurgence (voir ci-dessous) dont les écoulements souterrains proviennent en partie de l’infiltration des eaux de pluies mais aussi d’un cours d’eau dont le parcours s’est d’abord fait en surface puis en profondeur à la suite d’une perte dans les cavités karstiques.
L’émergence est quant à elle un exutoire dont l’origine n’est pas connue.
Quelle que soit l’origine des écoulements souterrains, ces exutoires forment des sources dont l’eau provient d’un réseau hydrogéologique endogène d’un massif, généralement karstique.
Il existe également des exsurgences marines.

Résurgence
Une résurgence est une exsurgence alimentée en partie par au moins un cours d’eau de surface identifié dont une partie ou la totalité s’infiltre dans le sous-sol par une ou plusieurs pertes. Dès lors que la perte ou le réseau hydrographique de surface communicant a été mis en évidence par la visite ou la coloration, l’exsurgence devient une résurgence.

Puits artésien
Un puits artésien est une exsurgence formant un puits où l’eau jaillit spontanément ou par forage. Ce phénomène a été mis en évidence pour la première fois par les moines de l’abbaye de Lillers, en Artois en 1126, d’où son nom.

Sortie nocturne.

Après s’être inscrit sur un billboard du darknet nous sommes entrés en contact avec underdigger qui nous a proposé d’aller dans la cavité discrète du Gard moyennant 500 euros en petites coupures usagées, somme que Jean Vincent s’est empressé d’aller retirer de son livret A …

Après s’être fait confisqué nos GPS et avoir été obligé de mettre un bandeau sur les yeux il nous y a amené. Inutile de me demander où c’est je n’en ai malheureusement aucune idée !

Coté technique : photos de nuit prises avec mon téléphone. Éclairage alimenté par 4 piles LR06. Cadrage : mes yeux. Décors : mère nature. Modèles : Agence SCSP.


Mise à jour du site du CDS30

Pour les retardataires, et pour ceux qui ne sortent jamais de leurs trous, il y a eu une mise à jour du site du CDS30 ( comité départemental de spéléo du Gard )

Vous trouverez ( notamment ) les informations du caussenard 2019 :
https://www.cds30.fr/28eme-rassemblement-des-speleologues-caussenards/

Ainsi que la page  » en cas d’accident  » avec les numéros de téléphones indispensables à avoir avec soi lors de la pratique spéléo dans le Gard
https://www.cds30.fr/en-cas-d-accident

Pour info, les réunions de l’association SCSP d’Alès reprennent dès septembre.

Vente du livre Païolive Souterrain

L’association dispose de plusieurs exemplaires à la vente du fantastique livre Païolive Souterrain de Michel Chabaud. Si vous êtes intéressé par son acquisition n’hésitez pas à contacter notre association. Non seulement le livre est très bien réalisé mais en plus vous nous aiderez dans les différentes activités que nous entreprenons.

Nous avons aussi à la vente des exemplaires du Tome 2 de Cavités majeures de Méjannes-le-clap.

Réunion du jeudi 12/04

C’était hier, mais rassurez vous il y en aura une autre dans un mois !

Sujets abordés dans le désordre : Présentation de l’association et de ses activités à Paul (aiguillé par Jean-Vincent), Caussenard, grotte de la Toussaint, plongée, sentier karstique vers Méjannes le Clap, Vialas, désobstruction, sorties, inventaire de la grotte Callisto par la DRAC, mais aussi OMS, salle d’escalade à Alès, finances de l’association, assurances, bibliothèque de l’association et certainement d’autres trucs car je n’ai pas toujours été très attentif, mais ce n’est pas grave Manuella va se charger du compte-rendu !