Grotte Callisto !

Ce vendredi, levé bien trop tôt je décidais d’aller voir dans les collines vers ******* si j’y étais. Après moultes griffades et branches dans les yeux je renonçais. J’allais rejoindre le ruisseau au fond du valat pour retourner à la civilisation et ses malheurs.

Sautant une faïsse, je fus attiré par… Par je ne sais quoi. Me penchant, je découvris sous les rochers un petit trou qui semblait se prolonger quelque peu. Je décidai de gratter, j’avais une intuition.
Prévenant Erwan je rentrais me sustenter.

En début d’après-midi ce renfort nous permit de bouger quelques dizaines de kilos de pierre de faire apparaitre un orifice, de l’élargir et de finalement s’y engager, Erwan en premier, je le suivi.
Dans la cavité quelques métas, de nombreuses scutigères, 3 grands rhinolophes, un mur bâti, un crâne et un fémur humain… Rien que de très normal… Attendez, quoi ? des restes humains ?

Emus nous ressortons et rebouchons maladroitement le trou.
Le dimanche, sous la pluie, Manuella me rejoignit pour quelques mesures en vue d’une première topographie sommaire.
Le soir même je prévenais Michel qui se déplaça dès le lendemain, Erwan se joignit à nous. Il confirma que la grotte était encore inconnue et son intérêt archéologique, le soir même la DRAC était prévenue.

J’ai nommé la grotte Callisto, du prénom de ma fille, d’une nymphe grecque et du 4ème satellite de Jupiter.

Clément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *